* Artistes:

* Biographie

Starsailor

Starsailor

A sa formation en 1999, James Walsh (voix, guitare) et James Stelfox (basse) sont tous les deux étudiants en musique à Wigan (Angleterre). Fans de Tim Buckley (le père de Jeff Buckley), ils trouvent leur nom de groupe en s'inspirant d'un album de Tim Buckley paru en 1970, Starsailor. Très vite, les deux étudiants enrôlent Ben Byrne à la batterie et Barry Westhead aux claviers. En 2000, après un premier concert donné à Londres, Starsailor sort une démo comprenant les titres « Fever » (qui deviendra leur premier tube), « Coming Down » et « Love Is Here ». Un gros buzz se porte sur le groupe qui voit les labels leur faire les yeux doux. Ce sera finalement EMI qui signera Starsailor, et le single « Fever » (2001) bénéficiera de critiques élogieuses et connaîtra un énorme succès public, caracolant en tête des charts en Grande-Bretagne. En avril 2001 sort le nouveau single « Good Souls », qui se place lui aussi dans le top 20 des ventes de singles. A l'été 2001, Starsailor s'installe au Pays de Galles afin d'enregistrer son premier album. Juste en amont de la sortie de Love is Here, Starsailor refait un petit tour en tête des charts avec le single « Alcoholic ». Puis Love is Here, produit par Mark Aubrey et Steve Osborne, sort le 8 octobre 2001 en Europe. Le disque reçoit les louanges de la critique, qui voit dans le groupe le nouvel étendard d'une britpop en perpétuel bouillonnement. Starsailor s'engage dans une tournée marathon à travers l'Europe, tournée qui sera couronnée d'un gros succès pour le groupe.
En 2003, Starsailor s'est associé au producteur mythique Phil Spector afin de mettre en boite son deuxième opus, Silence is Easy. Mais ce dernier se rétracte et ne produit finalement que deux titres sur le disque. Les autres morceaux seront enregistrés sous la houlette de Danton Supple (Doves, Elbow, Morrissey) et de John Leckie (Muse, Radiohead, The Stone Roses). Silence is Easy sort en septembre 2003 et s'envole dans les charts, notamment grâce aux singles « Silence is Easy »« Four to The Floor » et « Born Again »

En 2005, Starsailor revient avec son troisième opus On The Outside. Produit par l'américain Rob Schnapf (Elliott Smith), le disque sort le 17 octobre 2005 en Europe. Les singles « This Time » et « In The Crossfire » se placent dans les charts sans pour autant connaître un succès similaire aux précédents titres du groupe... En 2009, Starsailor revient sur le devant de la scène avec un nouvel album, All The Plans, qui sort le 9 mars. Le disque est produit par Steve Osborne, qui avait déjà travaillé sur le premier opus de Starsailor. La sortie du quatrième album du groupe est emmenée par le single « Tell Me It's Not Over »... Le titre n'est bien sûr pas anodin puisqu'il commente l'histoire immédiate du groupe, qui décide d'observer une pause d'une durée indéterminée. James Walsh, le chanteur, en profite pour donner forme à ses velléités solo, mais la formation se retrouve cinq ans plus tard avec l'envie de jouer, sur scène d'abord, puis de composer, en studio. En résulte l'album All This Life qui sort en 2017, accompagné de son single éponyme.

Copyright 2018 Music Story Arnaud de Vaubicourt

 

* Top titres:

*
Starsailor - Four To The Floor
*
Starsailor - Four To The Floor (Thin White Duke Mix)
*
Starsailor -
 

* Clip Video:

 
 

 

 
Copyright 2017 / - Tous droits réservés. "Webradio onair66.com" * Mention legale *